Visions

Visions

En 2020, la CPA aura réglé définitivement la crise financière et sera résolument tournée vers la mise en œuvre de son plan stratégique de développement.

En 2021-2022, la CPA sera une structure avec une situation financière saine, aura une autonomie de gestion, et sera une structure agile et proactive, capable de livrer des produits de santé de qualité sur l’ensemble du territoire national, y compris jusqu’au dernier kilomètre, dans une démarche de protection des malades.

En 2023-2024 : La CPA sera une structure performante avec une politique et une stratégie d’approvisionnement, jouant un rôle clé dans le secteur pharmaceutique sans ruptures, ni médicaments périmés. Elle aura mis en place une structure organisationnelle capable de livrer l’ensemble des clients, évitant ainsi le recours des clients vers les grossistes privés et ou le secteur informel. La CPA sera le seul prestataire exclusif sur le budget alloué aux achats des produits de santé (budget Etat et partenaires) et aura gagné au moins 5 % des parts de marché du secteur privé.

En 2025, la CPA, en tant qu’acteur de santé publique, structure vitale de la politique nationale pharmaceutique, sera dans ses nouveaux locaux conformes aux exigences du guide OMS :
WHO/PSM/PAR/2014 (recommandations relatives aux systèmes d’assurance qualité axées sur la présélection des produits et des producteurs, les achats, l’entreposage et la distribution de produits pharmaceutiques).